Retour à la liste des articles

Et si on diminuait sa conso de sucres ?

Je partage

21 Mars 2021

Les astuces de bon sens pour y arriver

Et si on diminuait sa conso de sucres ?

Oui, la surconsommation de sucres des français met en péril leur équilibre avec en moyenne une consommation d'environ 35kg de sucre par an et par habitant. L’OMS donne comme recommandation une consommation de sucre autour de 50 g par jour et c’est au moins moitié moins de ce que nous consommons.

Comme évoqué dans mon précédent article sur les dangers du sucre, le sucre est addictif et il est responsable de nombreuses pathologies comme le diabète, les prises de poids, l’hypertension artérielle, les candidoses et j’en passe.

Alors voici quelques conseils pour petit à petit diminuer votre consommation de sucre :

-      Il faut commencer par remplacer le sucre blanc qui a un fort index glycémique par des sucres à index glycémique plus bas. On pourra donc plutôt utiliser par exemple le sirop d’agave, ou le sucre de coco qui sont deux sucres aux pouvoirs sucrants élevés mais qui vont moins augmenter votre glycémie après les avoir consommés. Il existe aussi le sucre de bouleau qui est un sucre naturel extrait des fibres de bouleau et dont l’index glycémique est seulement de 7 ! Il est donc une superbe alternative pour le corps.

-     Il vous faut également traquer les sucres cachés car comme dit la semaine dernière, dans les produits ultratransformés industriels, y compris salés, dans les plats préparés ou encore dans les charcuteries comme le saucisson. Vous pourrez les repérer sur les étiquettes sous les noms de maltose, dextrose, sirop de glucose, lactose… les oses sont des sucres, il vous est aisé de les repérer.

-     Augmenter votre consommation de fibres et intégrez les dans vos préparations de gâteaux, comme par exemple dans cette recette de gâteau au chocolat et aux haricots rouges il y a quelque temps, et bien grâce à l’apport de fibres, l’index glycémique du gâteau va être bien plus bas.

-      Pour la consommation du pain, orientez vous vers du pain au levain naturel car la fermentation naturelle du pain a un impact bénéfique encore une fois sur l’index glycémique : un pain au levain élève moins la glycémie dans le sang qu’un pain à la levure de boulangerie. Vous augmenterez ce bénéfices si celui-ci est complet plutôt que blanc. Et pour le choix des féculents, idem, allez plutôt sur des formes semi complètes ou complètes, tout comme pour le choix de vos farines.

-     Usez et abusez des épices comme la cannelle, l’anis étoilé, la muscade, la bardane, la menthe, la vanille, la fleur d’oranger, pour en quelque sorte tromper votre cerveau et lui apporter une saveur sucrée mais sans sucre réel.

-     Prenez l’habitude de vous faire une collation d’oléagineux l’après midi pour un apport de fibres, de bons gras et de magnésium qui à force d’ingestion quotidienne aident à retrouver une consommation plus normale de sucre.

-     Si vous êtes un consommateur de sodas ou autres boissons sucrées, essayez de vous faire des eaux de fruits en ajoutant par exemple à votre gourde d’eau des feuilles de menthe et des rondelles de gingembre, ou des fruits rouges, ou en saison, des bouts de pastèque ou de melon. Ces eaux de fruits seront bien plus saines pour votre corps et vous aideront à diminuer votre addiction au sucre.

      Les huiles essentielles et plantes à la rescousse !

Ensuite, vous pouvez vous aider par les huiles essentielles avec par exemple, quand vous avez envie de sucré, respirer 5 à 10 fois au dessus d’un flacon d’huile essentielle de petit grain de bigaradier. L’odeur de l’orange douce vous calmera un peu. C’est peut être aussi le moment de boire une infusion de votre choix dont vous aimez particulièrement le goût.

Il existe également une plante qui aide bien à stopper les envies de sucre, il s’agit du  gymnema sylvestre : en effet, elle contribue à ressentir un dégoût pour le sucre d'une part, mais elle aide à contrôler la glycémie, le cholestérol et le taux de triglycérides. Elle se trouve plutôt sous forme de compléments alimentaires, n’hésitez pas à vous faire conseiller. La littérature sicentifique ne signale aucun effet secondaire aux doses couramment utilisées mais soyez vigilant à demander l'avis de votre médecin surtout si vous prenez déjà un traitement contre le diabète.


Praticienne en Naturopathie et Réflexologie
Créatrice culinaire
Cabinet Mes Clés Naturo
07 66 83 38 41
Consultations au cabinet ou à distance par téléconsultations
4 boulevard de Chinon
37510 Ballan-Miré
A proximité immédiate de Tours - Grand Parking gratuit.

Veuillez noter que les techniques et informations présentées sur ce site sont non médicales.
N'oubliez pas qu'en cas de pathologie ou trouble mental, il est absolument nécessaire d'être suivi par le corps médical.