Retour à la liste des articles

Arrêtons de galvauder le mot "détox"

Je partage

11 Janvier 2022

Je vous explique enfin ce qu'est une véritable détoxification !

Arrêtons de galvauder le mot

C'est incessant et répétitif, que ce soit au mois de janvier ou au mois de juin, on vous parle détox à tout va, que ce soit sur internet, sur les réseaux sociaux et dans les magasines. Comme si, quoi qu'il arrive, il faille faire de la détoxification et ce à base de petites recettes soit disant "healthy" et donc "détox".

Lorsqu'une dite "influenceuse" met en avant un joli jus de fruit/légumes à base de célérie, concombre et jus de citron et vous dit que c'est un jus détox, et bien je suis désolée, mais NON. NON ce n'est pas de la détox. Oui, c'est un jus concentré en vitamines, oui, c'est un jus qui vous fera du bien tant sur l'hydratation que sur l'aspect nutritionnel qu'il apportera à votre corps, je ne remets absolument pas cela en question. Mais parler de détoxification, c'est mentir, c'est se tromper et c'est tromper son lecteur.

Je peux vous dire que la détoxification hépatique et corporelle, est bien plus complexe qu'un jus de citron pris le matin. C'est même un cours que je n'ai pas forcément apprécié lorsque j'ai suivi les cours universitaires de physionutrition . J'ai dû le reprendre maintes et maintes fois pour bien capter tous les tenants et les aboutissants.

Qu'est ce que la détoxification ?

Et bien, même si c'est un concept à la mode, ce n'est pas si simple de le définir car très complexe.

Déjà faisons le distingo suivant : différencions l'intoxication de l'intoxination.

  • L'intoxication résulte d'une pollution de l'organisme par les substances étrangères, les toxiques, de l'alimentation ou de l'environnement. Cela va bien sûr par exemple comprendre les médicaments, les pesticides, etc...
  • L'intoxination elle, résulte d'un encrassement si je peux le formuler ainsi de l'organisme. C'est à dire que l'intoxination se fait à cause de la synthèse interne du corps de toxines issues par exemple de l'oxydation des nutriments (glucides, protéines, lipides), ou encore de métaux de transition (comme le fer ou le cuivre par exemple), ou encore des résidus hormonaux. Et il arrive que les systèmes d'élimination endogènes du corps soient déficients entrainant donc l'encrassement.

La détoxification aura donc alors le but d'assainir et de nettoyer, notamment le foie, de l'ensemble de ces toxiques et de ces toxines internes.

Les phases de la vraie détoxification hépatique 

Il existe 3 grande phases de détoxification, et une vraie cure devra donc permettre via ces 3 phases une élimination des substances polluantes et encrassantes via la bile, les urines, les selles :

  • Phase 1 : la métabolisation OU encore appelée la fonctionnalisation : Cette étape permet de rendre hydrophiles les molécules toxiques qui sont en général malheureusement hydrophobes, afin de faciliter leur élimination. Cette phase va mettre en jeu trois type de réaction que sont l'oxydation (cela se passe dans le réticulum endoplasmique), la réduction (via le foie et les intestin) et enfin l'hydrolyse (via le foie et le plasma).
  • Phase 2 : le conjugaison : c'est à dire que les plantes et éventuels micronutriments utilisés doivent pouvoir aller se "conjuguer" aux toxiques ou toxines, pour les capter/capturer en quelque sorte et permettre ainsi la phase 3 : leur élimination.
  • Phase 3 : L'élimination :  des "transporteurs" (des protéines de transports) sont présents dans tous les tissus de l'organisme ; elles vont permettre d'emporter les toxiques et toxines vers les voies d'élimination. Là encore, certaines plantes ou micronutriments spécifiques vont pouvoir aller favoriser cette élimination. On notera que cette étape est à maitriser car si certains transporteurs sont par exemple surexprimés, il peut y avoir un excès d'élimination de certaines substances, par exemple de certains traitements médicamenteux. Et dans ce cas là, il y aura une insuffisance d'efficacité du traitement puisqu'il aura été trop vite et trop éliminé. C'est aussi pour cette raison, que l'on ne prend jamais l'initiative d'une détoxification hépatique de son propre chef, sans conseil d'un professionnel avisé de vos traitements allopathiques.

Si ici je vous ai résumé cela en trois petits paragraphes, il faut savoir que chaque étape fait intervenir de nombreux métabolismes, de nombreuses étapes physico chimiques extrêmement complexes. De plus une bonne détoxification ne peut se faire que dans un environnement acido basique efficace avec également une bonne régénération cellulaire et une bonne secrétion biliaire et ne se fera toujours également que dans un contexte intestinal sain et non poreux.

La détoxification est de plus d'une grande variabilité individuelle : il faut donc l'adapter à chacun.

La détoxification de chacun(e) devra donc tenir compte de la capacité de celui(celle) ci  à répondre à l'environnement, a son mode de vie et à son propre caractère génétique.

Pourquoi un jus de citron ou une cure de chardon marie ne peuvent pas réaliser une détoxification efficace ?

Parce que la détoxification hépatique, la vraie, nécessite énormément de molécules actives que seule une seule plante ne pourra pas fournir à elle seule pour permettre le bon déroulement des 3 étapes de détoxification. Si l'artichaut, le chardon marie, le curcuma, le desmodium, le fumeterre, le millepertuis, le radis noir ou encore le chrysanthellum peuvent aider, il convient vraiment de connaitre quelles plantes permettent la phase 1, celles qui permettent la phase 2 et ainsi de suite, et de même pour les micronutriments.

De plus, il faut prendre en compte les éventuels traitements médicamenteux pris par la personne concernée car l'usage de plantes et micronutriments détoxifiants peut aller diminuer l'efficacité du traitement en cours, ce qui n'est absolument pas souhaitable pour cette personne.

Si on devait résumer 

La détoxification relève donc d'une vraie méthode et son terme ne devrait pas être galvaudée à tout va. 

L'intoxination et l'intoxication peuvent, bien-entendu, être limitées grâce une alimentation au quotidien diversifiée, colorée, riche en fruits et légumes, aromates, épices, et peuvent être également diminuées par la pratique du jeûne intermittent. Mais prenons aussi conscience que, même avec beaucoup de bonne volonté, nous consommons tous environ 36 pesticides par jour... (source : Professeur Gilles-Eric Séralini) Comment alors, pourrions-nous nous passer de la détoxification hépatique, la vraie ? 

La détoxification se fera, au delà d'une bonne hygiène de vie et alimentaire, grâce à des composés bioactifs grâce aux polyphénols et aux micronutriments, par la phytothérapie ciblée (artichaut, radis noir, chardon marie...), ou encore par l'aromathérapie (cannelle, romarin, géranium, menthe poivrée...) ou les drainages (via l'hydratation, les saunas, les massages et l'activité physique).

Si vous souhaitez réaliser une véritable détoxification, je vous invite à vous faire accompagner par une personne qui maitrise le sujet et qui sera vigilant à votre propre environnement et individualité.

Et enfin, même si votre tisane s'appelle "détox" ou qu'une instagrameuse vous dit de faire un jus de citron le matin pour un effet détox, j'espère que vous pourrez maintenant avoir le recul suffisant pour en sourire...😉

Prenez soin de vous ! Et si vous souhaitez vous offrir une vrai détoxification, je suis à votre disposition via la plateforme perfactive de prise de rendez vous.

A bientôt...🌸


NB : Merci de respecter le travail réalisé dans cet article en ne le recopiant pas sur vos propres sites internet ou autres comptes de réseaux sociaux... 


Praticienne en Naturopathie et Réflexologie
Créatrice culinaire
Cabinet Mes Clés Naturo
07 66 83 38 41
Consultations au cabinet ou à distance par téléconsultations
21 rue du Général Mocquery
37550 Saint Avertin
A proximité immédiate de Tours.

Veuillez noter que les techniques et informations présentées sur ce site sont non médicales.
N'oubliez pas qu'en cas de pathologie ou trouble mental, il est absolument nécessaire d'être suivi par le corps médical.