Retour à la liste des articles

La constipation

Je partage

24 Janvier 2021

Passagère ou chronique, il faut s'en occuper

La constipation

La constipation est un problème majeur car bon nombre d’entre nous souffrent  de constipation, parfois passagère, parfois chronique. La mauvaise évacuation des selles favorise la stagnation de matières plus ou moins toxiques pour l’organisme mais va également entrainer une diminution de la qualité du microbiote. Lorsqu’elle est installée depuis plusieurs années, elle peut favoriser une dégradation des jonctions serrées de l’intestin entrainant alors encore plus de troubles digestifs. Il est donc indispensable de pouvoir évacuer les selles chaque jour car normalement, sur un intestin sain, un repas chasse une selle… Donc quand on se dit ne pas être constipé parce qu’on y va tous les deux jours, on se met le doigt dans l’œil !

La constipation, on s'en occupe dans l'assiette 

Concernant les erreurs diététiques, on ne le dira jamais assez mais augmenter votre consommation de fibres au quotidien en mangeant allégrement fruits et légumes mais bien entendu également les légumineuses. Mais on retrouve souvent également un vrai manque d’hydratation chez les personnes constipées qui oublient de boire tout simplement, alors que l’eau est bien évidemment nécessaire à l’hydratation des selles et à leur bonne évacuation. Si vous avez un extracteur de jus, n’hésitez pas à vous faire un jus de carotte avant le repas car le jus de carotte frais est un doux laxatif tout à comme le jus pomme-épinard. Mais surtout rééquilibrez votre assiette et n’hésitez pas à manger un kiwi et des graines de chia tous les matins par exemple pour renforcer vos efforts.

L'activité physique est indispensable au péristaltisme intestinal

Ensuite, allez marcher ! Parce que la marche qui est à la portée de tous permet de réaliser un massage de intestins et d’augmenter ce que l’on appelle le péristaltisme c’est-à-dire les mouvements progressifs de l’intestin. Essayez de marcher le plus souvent possible. La marche est également bonne pour évacuer les stress qui pourraient également être favorisant sur votre constipation.

Quelles plantes peuvent aider sans irriter ?

Bien entendu, certaines plantes et huiles essentielles peuvent vous aider. Par exemple l’huile essentielle de gingembre est une véritable aide sur la constipation, vous pourrez (après dilution dans une huile végétale) vous faire des massages du ventre dans le sens horaire des aiguilles d’une montre quelques minutes par jour, par exemple chaque soir au coucher. 

Vous pouvez à côté de cela vous faire des infusions d’écorce de bourdaine à raison d’1 demie cuillère à café dans 250 ml d’eau pendant plusieurs jours : l’avantage de la bourdaine est qu’elle n’est pas irritante car, rappelons le, il est mieux de vous rééduquer par l’assiette et l’hygiène de vie que de devoir avoir recours à des plantes laxatives irritantes.

Et quelques bons réflexes à prendre

Enfin pour terminer sur l’hygiène de vie, ayez l’habitude, aux toilettes, de mettre vos pieds sur une petite marche pour enfant afin d’être dans la position idéale, et présentez vous à la selle tous les jours et à la même heure afin de rééduquer l’axe intestin-cerveau. Et si la constipation perdure malgré tous ces conseils alors faites vous aider !

En effet, certaines techniques comme la réflexologie et l'auriculo-réflexologie peuvent aider à rééquilibrer l'intestin et la naturopathie peut, dans les cas de constipation chronique, permettre d'aller agir à la cause en prenant en compte l'ensemble des piliers à rééquilibrer.

Quoiqu'il en soit, ne restez pas constipé ! Et comme d'habitude, prenez soin de vous ! A bientôt


Praticienne en Naturopathie et Réflexologie
Créatrice culinaire
Cabinet Mes Clés Naturo
07 66 83 38 41
Consultations au cabinet ou à distance par téléconsultations
4 boulevard de Chinon
37510 Ballan-Miré
A proximité immédiate de Tours - Grand Parking gratuit.

Veuillez noter que les techniques et informations présentées sur ce site sont non médicales.
N'oubliez pas qu'en cas de pathologie ou trouble mental, il est absolument nécessaire d'être suivi par le corps médical.